ELECTRIFICATION RURALE

Contexte

En 1921, la mission première du Syndicat créé par Henri Queuille était d'apporter la fée électricité dans nos campagne afin de faciliter les travaux journalier et d'apporter un peu de confort au sein de chaque foyer.

Missions

En tant qu' « autorité concédante », le Syndicat de la Diège veille au respect de la réglementation et des différentes procédures, au plus près des intérêts des communes

Renforcement du réseau basse-tension : remplacement des lignes basse tensions en fils nus de faible section par des cables isolés torsadés ou des cables souterrains, création de nouveaux postes de transformation HTA/BTA plus près de points de consommation, adaptation aux charges des transformateurs. Le renforcement est assuré par le Syndicat qui assure la totalité du suivi administratif technique et financier.

Extension de réseau : particuliers (alimentation d'une habitation neuve ou existante), professionnels et entreprises (sites techniques, > 36 kVA), communes ou collectivités locales (lotissement, zone artisanale ou industrielle), lotisseurs privés.

Mise en souterrain des réseaux électriques à des fins esthétiques : généralement réalisés à la demande des communes, ces travaux d'enfouissement s'inscrivent dans le cadre d'aménagement esthétique des bourgs et villages. Ces travaux de dissimulation se font en coordonnation avec l'enfouissement des lignes de télécommunication et la réhabilitation de réseaux humides.